Types de cages et précisions techniques

Il existe trois grandes catégories de matériaux pour la construction des cages :

  • Les résines rigides (aussi dites plastiques) sont plutôt bon marché. Le design du tube reprend souvent la forme du pénis décalotté. Fait d’une structure pleine, avec uniquement quelques petits trous d’aération, il rend l’accès au pénis impossible. L’arrivée de l’impression 3D a offert de nouveaux horizons en terme de personnalisation des tailles, couleurs et formes. Le gros défaut de ces cages est leur solidité sur le long-terme puisque les matériaux peuvent casser en vieillissant.
  • Les silicones sont dans des budgets équivalents aux résines rigides pour des designs similaires, à la différence près que le matériau reste souple. De ce fait, le tube a tendance à se déformer légèrement lors des érections, rendant le port plus confortable dans ces moments. Ce type de cage, avec les « plastiques », a aussi l’avantage d’être léger.
  • Les métalliques (souvent en acier inoxydable) sont les plus plébiscitées, sans doute entre autres parce qu’elles bénéficient d’une image de robustesse. Il existe une multitude de modèles, des plus épurés aux plus élaborés. Certains modèles sur mesure sont comparables à des bijoux, de par leur finition et leurs designs alliant confort et fonction de restriction. Les cages acier sont les plus adaptées à des ports de moyenne et longue durée. Souvent ajourées, elles sont plébiscitées par certains et rejetées par d’autres pour l’accès partiel à la verge et l’ersatz de masturbation qu’elles autorisent.
  • En plus de toutes les formes et tailles disponibles, il existe des fonctionnalités optionnelles, par exemple l’ajout d’une “pointe disciplinaire” dans le tube et/ou l’anneau de base, ayant pour but de punir par une douleur significative toute tentative d’érection. Un second intérêt est aussi de prévenir toute tentative de retrait du pénis de son dispositif.

Le verrouillage

Pour cadenasser l’appareil de chasteté, plusieurs solutions sont disponibles. La plus courante est l’utilisation d’un petit cadenas à clé standard ajouté à la cage, ou d’une serrure intégrée. Dans cette configuration c’est la clé qu’il est nécessaire de « sécuriser », c’est-à-dire de rendre inaccessible. Cette méthode n’est cependant pas applicable dans un certain nombre de cas. Comme nous le verrons plus tard, la gestion à distance de la chasteté d’un homme ayant besoin d’être libéré régulièrement peut rendre l’utilisation d’une clé inadaptée, l’envoi répété par la poste étant au mieux fastidieux, au pire temporellement impossible.

De la même manière, un homme gérant lui-même sa propre chasteté peut vouloir s’assurer de ne pas pouvoir se libérer impulsivement. Aussi trivial que cela puisse sembler hors contexte, certains coulent leur clé dans des canettes pleines d’eau au congélateur de façon à en empêcher un accès trop rapide. Des techniques moins artisanales se sont développées avec internet. Il existe des cadenas à code, des systèmes connectés de boîtes à clé ne s’ouvrant qu’à l’échéance programmée ou encore des scellés en plastique à usage et numérotation unique.

Indépendamment du système de verrouillage, il est à noter qu’il est difficile de sécuriser à 100 % une cage contre d’éventuelles tentatives de sortie. Très concrètement, il est possible – avec de l’entraînement – d’ôter de la plupart des dispositifs la verge au repos voire également les testicules, tout en laissant le système de fermeture intact. Si la cage revêt de multiples fonctions, qui seront évoquées tout au long du travail, elle a donc notamment un effet dissuasif. Cependant, si beaucoup d’hommes vivent la cage comme un symbole qu’il serait absurde et contradictoire d’essayer d’enlever, d’autres ne peuvent se sentir vraiment sous contrôle que s’ils ont la certitude d’une inviolabilité sans faille du dispositif. Il existe pour ces derniers – outre la ceinture – l’option du piercing génital (souvent le modèle nommé Prince Albert), combiné avec un tube verrouillé par le piercing. Certains, rares, se passent du tube et se contentent de clips ou piercings maintenant le prépuce et le gland ensemble et empêchant par là même l’extension que provoquerait une érection.

Pourtant, quel que soit le mode de fermeture, et bien que la plupart des systèmes de sécurité puissent être gérés seul grâce à des applications sur internet, les intéressés font majoritairement appel aux soins d’une tierce personne, a minima pour « garder leur clé ». Se pose alors la question du type d’interactions que cette configuration produit.

Pour commencer

Il me semble préférable, pour une première cage, d'en acheter une « standard » plutôt que d'investir immédiatement dans une sur mesure en acier. Vous ne savez pas forcément ce que vous cherchez dans la chasteté, et ce premier essai vous permettra de mieux l'identifier. Une cage encombrante et lourde se rappellera plus à vous qu'une en plastique. Le poids peut être indisposant pour démarrer. A terme vous serez peut-être en demande d'une cage plutôt serrée, mais pour débuter mieux vaut avoir de la place.

Voilà quelques exemples, qui ne sont malheureusement pas les plus « commerce équitable ».

Attention, un autre critère est important : la cage est constituée de deux parties, et l'anneau de base est soit un anneau plein, c'est à dire un cercle fermé, soit il est interrompu sur la partie supérieure.

Ce détail n'est pas négligeable, car certaines personnes sont sensibles des testicules, et pour peu que l'anneau soit d'un petit diamètre ou qu'on ait un début d'érection, cela peut être douloureux de faire passer la totalité du paquet à travers un anneau fermé. Le dispositif en kit a l'avantage de faciliter cette manoeuvre, ce qui peut être plus agréable pour commencer, même si la cage est alors en une multitude de pièces qu'il faut prendre l'habitude d'assembler.

Cage en silicone dur et tube fermé. L'anneau est à ouverture supérieur (fermé par assemblage de pièces), plusieurs tailles sont disponibles. Il s'agit d'un tube dit court.

Accès revendeur
Cage en plastique dur et tube fermé. L'anneau est à ouverture supérieur (fermé par assemblage de pièces), plusieurs tailles sont disponibles. Il s'agit d'un tube dit long.

Accès revendeur
Cage en plastique dur et tube fermé. L'anneau est à ouverture supérieur (fermé par assemblage de pièces), plusieurs tailles sont disponibles. Il s'agit d'un tube dit long.

Accès revendeur
Cage en acier et tube à barreaux. L'anneau est rigide et fermé, une seule taille sera fourni, pour choisir, vous pouvez mesurer le diamètre de la base de votre sexe (derrière les testicules). Il s'agit d'un tube dit long.

Accès revendeur

Pour plus tard

Cage en résine et silicone dur, tube fermé et contrôlable à distance. L'anneau est rigide et fermé. Il s'agit d'un tube dit long (existe en taille normale).

Accès revendeur

Joomla template by L.THEME